Projets des Détectives du Climat 2018-2019

Thème du projet : Changement climatique

Titre du projet : S'adapter ensemble au changement climatique

L'équipe : L'équipe verte

2018-2019¬†¬† Scoala Gimnaziala Pui¬†¬† Pui ¬† Roumanie ¬† 12 √āge de l'√©l√®ve : 8-9, 10-11, 12-13, 14-15


Résumé du projet

Ce projet vise √† am√©liorer le niveau d'√©ducation des √©l√®ves du coll√®ge de Pui (Roumanie) en mati√®re d'att√©nuation et d'adaptation au changement climatique. P√©riode du projet : Octobre 2018 - mai 2019. En impliquant les √©l√®ves dans le processus d'att√©nuation et d'adaptation au changement climatique au niveau de la communaut√© (commune de Pui, comt√© de Hunedoara), ils apprennent les effets du changement climatique et les mesures d'att√©nuation et d'adaptation au niveau de notre commune. L'eau et le sol assurent ensemble l'existence de tous les √™tres vivants. Un proverbe dit : "L√† o√Ļ il y a de l'eau, il y a de la vie". La lumi√®re, la chaleur, l'air, les nutriments et l'eau sont n√©cessaires au d√©veloppement des plantes. C'est la combinaison harmonieuse de tous ces facteurs qui permet d'obtenir la meilleure productivit√© v√©g√©tale. Le soleil fournit la lumi√®re et la chaleur. L'air est disponible en quantit√© suffisante. Le sol fournit aux plantes des √©l√©ments nutritifs, mais pour que les plantes puissent utiliser les √©l√©ments nutritifs du sol, ceux-ci doivent n√©cessairement √™tre dissous dans l'eau. Les plantes ont besoin d'eau pour transpirer, c'est-√†-dire pour ajuster le r√©gime de temp√©rature des feuilles par √©vaporation. Il existe une notion, le coefficient de transpiration, qui correspond √† la quantit√© d'eau consomm√©e pour cr√©er une unit√© de mati√®re organique s√®che. Ce coefficient a une valeur num√©rique majeure de 500, 600 ou 700. Par exemple, pour obtenir une tonne de bl√©, il faut 400 √† 500 tonnes d'eau. Le ma√Įs et le bl√© d'automne occupent une place importante dans l'agriculture de la commune de Pui. A cette √©poque de l'ann√©e (automne), les r√©serves d'humidit√© accessibles aux plantes dans la couche arable du sol sont souvent insuffisantes. Chaque printemps, des travaux sont effectu√©s pour semer les cultures sur les terres agricoles. Les agriculteurs pr√©parent les semences et le sol pour l'ensemencement. Lorsque la neige fond t√īt et en cas de printemps sec et de d√©but d'√©t√©, une attention particuli√®re doit √™tre accord√©e aux activit√©s qui assurent l'accumulation d'humidit√© dans le sol. La commune de Pui est situ√©e dans le bassin de la rivi√®re Strei. Ces derni√®res ann√©es, ce bassin hydrographique a √©t√© touch√© par la p√©nurie d'eau. Les cas de p√©nurie d'eau rencontr√©s au niveau du bassin des rivi√®res Strei et Rau Barbat ont d√©j√† eu des r√©percussions perceptibles en termes de co√Ľts. Localisation : Commune de Pui, comt√© de Hunedoara - Roumanie. Population : 4300 habitants : 4300 habitants. Population scolaire : 700. Probl√®me principal : nous pourrions penser √† la d√©sertification de la r√©gion o√Ļ nous vivons comme un sc√©nario possible en raison du changement climatique, des interventions humaines chaotiques, de la pollution et de la d√©forestation massive dans la zone de la for√™t de sapins et de pins.

Principaux résultats

Activités : en utilisant les images de la Station spatiale internationale, nous ferons des comparaisons avec les images du sol. Nous rechercherons des images des zones déboisées, de leur superficie, des bassins fluviaux et des lacs au cours de l'automne 2018, de l'hiver 2018 - 2019 et du printemps 2019. Conclusions : Pour ceux qui produisent de l'eau potable à partir de bassins d'eau de surface, comme c'est le cas dans notre région, le réchauffement climatique a un impact dévastateur. Les adductions d'eau ont une perte de surface de 40% en fonction des températures extérieures, le climat a donc un impact majeur. De plus, les effets de la déforestation irrationnelle conduisent à la destruction de l'habitat de millions d'espèces de flore et de faune. Parmi les autres effets négatifs, citons l'érosion des sols, les glissements de terrain et les changements dans les schémas de circulation de l'air, avec des sécheresses plus fréquentes.

Actions visant à atténuer le problème

Le fait d'enseigner à un élève le réchauffement climatique a souvent suscité des inquiétudes chez les parents. Ce sont les pères et les parents conservateurs qui ont le plus changé d'attitude, et les filles ont été plus efficaces que les fils pour faire changer d'avis leurs parents. Les résultats suggèrent que les conversations entre générations peuvent être un point de départ efficace pour lutter contre les effets du réchauffement de l'environnement. Les parents ont été invités à assister à des projets en plein air et ont été interrogés par leurs enfants. Au lieu d'aborder directement la question du changement climatique, les élèves ont interrogé les adultes sur les changements locaux (village de Pui) qu'ils avaient pu remarquer. Les parents ont répondu à une série de questions posées par leurs enfants : Les parents ont répondu à une série de questions posées par leurs enfants : "Comment as-tu vu le temps changer ? Au début et à la fin de l'étude, les parents ont été interrogés sur le changement climatique.

Lien vers le projet :

https://climatedetectives.blogspot.com/


Les projets sont créés par les équipes qui assument l'entière responsabilité des données partagées.
‚Üź Tous les projets