Projets 2020-2021 des détectives du climat


ThĂšme du projet : Changement climatique

Titre du projet : Les données climatiques au service de l'action climatique

L'équipe : L'équipe Da Vinci Climate  Projet hautement recommandé

Istituto di Istruzione Superiore Leonardo Da Vinci   Civitanova Marche   Italie   31 9Âge de l'Ă©lĂšve : 14-15 ans


Question de recherche

Le "changement climatique" est-il mesurable et quantifiable mĂȘme dans notre rĂ©gion, les Marches, et dans la ville de notre Ă©cole, Civitanova Marche ?

Résumé du projet
Comparaison des données climatiques et climatogramme 2020 pour Civitanova Marche

Tout d'abord, nous avons appris la diffĂ©rence entre le climat et la mĂ©tĂ©o, puis nous avons collectĂ© toutes les donnĂ©es climatiques disponibles et les conditions mĂ©tĂ©orologiques extrĂȘmes concernant notre rĂ©gion, les Marches, et notre ville, Civitanova Marche, pour la pĂ©riode allant de 1950 Ă  aujourd'hui.
Nous avons donc étudié les derniers rapports régionaux (site web "ASSAM"), nationaux (site web "ISPRA") et internationaux (site web "IPCC") sur les données météorologiques historiques archivées (par exemple, les précipitations, la température, l'humidité, les vents) et les catastrophes liées aux conditions météorologiques.
En outre, depuis janvier 2017, notre école dispose d'une station météorologique professionnelle, la seule qui recueille des données utiles pour notre ville : bien que nous n'ayons que quelques données, nous les avons comparées à celles recueillies par d'autres stations météorologiques en Italie centrale situées sur des sites présentant des conditions environnementales similaires à celles de Civitanova Marche (fig.1).
Les donnĂ©es montrent une tendance spĂ©cifique : les prĂ©cipitations ont rĂ©guliĂšrement diminuĂ© et il fait plus chaud que par le passĂ©. Nous avons Ă©galement enregistrĂ© des orages violents, des pluies torrentielles, des tempĂȘtes de grĂȘle intenses, des rafales de vent, des vagues de chaleur, des sĂ©cheresses graves et des pĂ©nuries d'eau : ces Ă©vĂ©nements graves ont frappĂ© certaines parties des Marches en particulier au cours des vingt derniĂšres annĂ©es, causant des dommages aux infrastructures, Ă  l'agriculture et aux Ă©cosystĂšmes.
Enfin, nous avons analysé des images satellites du district de Civitanova (provenant du site web earth.esa.int) qui mettent en évidence la zone urbanisée et la zone d'inondation, afin d'évaluer et de proposer aux autorités locales des mesures simples pour atténuer les risques liés au changement climatique. Nous promouvons également auprÚs des directeurs de notre école les meilleures pratiques et les nouvelles technologies qui réduisent les émissions de polluants climatiques, afin de transformer notre bùtiment en "école à zéro émission".

Principaux résultats et conclusions
Analyse statistique des Ă©vĂ©nements extrĂȘmes dans les Marches

Nous avons remarqué que, tant pour la région des Marches que pour notre ville, la température annuelle moyenne a augmenté (> 1°C) et que les précipitations annuelles ont diminué (10%) pour la période allant de 1950 à aujourd'hui.
Avec l'augmentation des tempĂ©ratures Ă  la surface du globe, la possibilitĂ© d'une augmentation des sĂ©cheresses et de l'intensitĂ© des tempĂȘtes et des pluies torrentielles se prĂ©sente mĂȘme dans notre rĂ©gion, comme le signalent localement plusieurs articles de journaux et rapports rĂ©gionaux (site web "Protezione Civile" et publications connexes, voir fig. 2), en particulier au cours de la derniĂšre dĂ©cennie : plus la vapeur d'eau s'Ă©vapore dans l'atmosphĂšre, plus elle alimente des tempĂȘtes et des orages de grĂȘle puissants ; plus il y a de chaleur dans l'atmosphĂšre et plus les tempĂ©ratures Ă  la surface de la mer sont chaudes, plus la vitesse du vent augmente dans les tempĂȘtes violentes.
Ces Ă©vĂ©nements mĂ©tĂ©orologiques graves n'ont cessĂ© d'augmenter au cours des vingt derniĂšres annĂ©es, causant des victimes et des dommages dans notre rĂ©gion : de 2010 Ă  2020, il y a eu 42 Ă©vĂ©nements extrĂȘmes (23 inondations, 12 dommages causĂ©s par des vents violents, 2 inondations fluviales, 1 glissement de terrain grave Ă  la suite de fortes pluies, 1 dommage causĂ© par une sĂ©cheresse prolongĂ©e) ;
Ă  Civitanova Marche et dans ses environs, on enregistre au moins 2 Ă  3 Ă©vĂ©nements extrĂȘmes par an, alors qu'au cours de la pĂ©riode 1950-2000, ces phĂ©nomĂšnes Ă©taient beaucoup plus rares et se sont diluĂ©s au fil du temps.
Nous avons donc besoin de solutions concrÚtes pour atténuer cette situation mais, entre-temps, nous devons aussi nous adapter et adapter nos villes aux conditions défavorables auxquelles nous sommes confrontés : dans ce travail, nous proposons quelques actions pour aider à atténuer le problÚme.

Que faire ensuite ? Actions visant à atténuer le problÚme
Fig. 3 - Zone urbanisée et végétation (Sentinel-2L2A-Green_City_2021_03_01)

Pour faire la différence, nous avons commencé à agir dÚs maintenant - individuellement et en groupe - par des actions concrÚtes pour construire un avenir durable et (essayer de) créer un monde meilleur.
Tout d'abord, nous amĂ©liorons nos connaissances sur les sciences liĂ©es au climat : nous pensons qu'Ă©tudier un problĂšme en profondeur signifie ĂȘtre Ă  mi-chemin de trouver presque une des solutions rĂ©alisables.
Ensuite, nous promouvons les meilleures pratiques et les nouvelles technologies qui réduisent les émissions de polluants climatiques (gaz à effet de serre). Bien sûr, nous commençons par notre école, en essayant de la transformer en "école zéro émission" avec un "éco-plan" de trois ans qui comprend : l'installation d'au moins 50 mÚtres carrés de panneaux solaires sur le toit du bùtiment ; la plantation de 100 arbres pour séquestrer le CO2 (nous avons planté 30 espÚces de plantes indigÚnes en mars 2021) ; la promotion de l'utilisation de vélos pour aller à l'école (nous organiserons un événement public en septembre 2021).
Enfin, nous avons Ă©tudiĂ© certaines "mesures d'attĂ©nuation des risques" : comme le montrent les images satellite (Fig. 3), Civitanova Marche possĂšde des zones urbanisĂ©es Ă  risque d'inondation et une grande quantitĂ© de sol sans couverture vĂ©gĂ©tale. Nous proposons donc Ă  la municipalitĂ© de Civitanova Marche de reboiser les berges des riviĂšres, de crĂ©er des lacs et des canaux pour Ă©vacuer les inondations et/ou irriguer les cultures, de gĂ©rer les eaux usĂ©es et de mener des campagnes d'information publique sur le changement climatique et les adaptations nĂ©cessaires Ă  mettre en Ɠuvre. Des actions qui pourraient permettre Ă  notre ville d'attĂ©nuer localement les consĂ©quences du changement climatique mondial.

Lien vers le projet :

https://davinciviralscience.weebly.com/climate-detectives.html

Affiche du projet :

Télécharger l'affiche du projet au format PDF

Les projets sont créés par les équipes qui assument l'entiÚre responsabilité des données partagées.
← Tous les projets